Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2014

Le plein de Vialatte

Allez, de bonnes doses de Vialatte... Faut pas se priver.

On reste un peu sur notre faim, on aimerait avoir la fin... L'homme est-il vraiment une chauve-souris ? Et quid de la femme ?

La femme remonte à la plus haute Antiquité. Elle est coiffée d’un haut chignon. C’est elle qui reçoit le facteur, qui reprise les chaussettes, et fait le catéchisme aux enfants.

Je l’ai bien connue dans mon enfance. Sous la forme insolite de Mlle Guérin. Nous étions assis sur un banc. Elle, sur une chaise en face de nous. Toute petite, toute menue, et tout de noir vêtue. Pareille à une fourmi. Une fourmi bienveillante. Avec de beaux yeux bleus et de très jolis cheveux blancs. Et un boa autour du cou. Un petit boa. Pour le grandiose. Pour la toilette et la féminité. Pour le principe et la bourgeoisie. Bref, pour la classification. Ce boa nous fascinait. Il avait des plumes noires qui se moiraient de reflets zinzolins. Nous le trouvions luxueux et incompréhensible. La suite...

et puis il y a le Vialatte du jour  enfin certains jours...

Zinzolin

Rouge-pourpre …« couleur roussâtre », est attesté en 1635. Le Dictionnaire du tapissier définit le zizzolin ou zinzolin comme une garance pourpre. .

… ou rouge-orangé ... une couleur de l’Instruction générale pour la teinture de 1671 obtenue avec la garance et voisine de la couleur de la tuile.

… peut-être pas jaune, gris ou bleu ...

… mais mauve dans les nuanciers modernes

09:55 Publié dans Vialatte | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Quand on aime on ne compte pas... toi tu contes.
Merci pour cet hommage à Vialatte.

Écrit par : Françoise | 27/11/2014

Merci beaucoup.Si tu en trouves d'autres, ...

Écrit par : Aredius | 27/11/2014

Demain...

Écrit par : Joël | 27/11/2014

Les commentaires sont fermés.