Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2014

TMB en 8 jours - J6

Départ du relais d’Arpette pour deux variantes : La fenêtre d’Arpette et la montée au col de Balme par les chalets des Grands.

Départ tranquille au milieu des vaches d’Hérens.

WP_20140904_08_07_56_Pro%2B%28Copier%29.jpg

Puis, ça se corse. Un vrai chemin... corse. Mille mètres de dénivelé bien raides et rocailleux. Pas mal de monde pour souffler dans cette ascension, des gens rencontrées pour la plupart au petit déjeuner. Arrivée au sommet, vue sur le glacier du Trient tout proche.

WP_20140904_10_58_19_Pro%2B%28Copier%29.jpg

P1050287%2B%28Copier%29.JPG

Mille mètres de descente toujours aussi rocailleuse. Avant d’arriver au chalet du Glacier.

P1050298%2B%28Copier%29.JPG

Pas moyen d’avoir le refuge de Balme au téléphone. Charamillon est fermé. L’étape risque d’être longue. Faut-il descendre à Trient ? On décide de monter quand même aux chalets des Grands. Montée sympa avec de belles rampes.

P1050299%2B%28Copier%29.JPG

Ensuite ce devrait être un chemin qui suit les courbes de niveau. Il faut se méfier des cartes. Le chemin est long et accidenté. Depuis les chalets, le panneau annonce une heure et demie. Les temps suisses sont faits pour de bons marcheurs en meilleur état de fraîcheur que nous après la fenêtre d'Arpette et la montée vers les chalets des Grands.

P1050301%2B%28Copier%29.JPG

Finalement le refuge du col de Balme est ouvert. Fatigués, on n’a pas vraiment le choix. Un refuge tenu par un vieux couples acariâtre. Difficile de trouver pire accueil, nourriture insuffisante, inconfort des chambres pour des prix exorbitants.  Ce refuge fait l’unanimité sur Internet.  

 

P1050293%2B%28Copier%29.JPG

P1050294%2B%28Copier%29.JPG

22:50 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.