Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2013

Corbu

Difficile d'aller au Parc Borely depuis le Vieux Port par la Corniche lorsqu'on se trouve au milieu de la course de l'intégration.

04-courirensemble2013.jpgEn effet, ce dimanche 13 octobre 2013, 4000 participants ont répondu présents à Marseille pour la traditionnelle Course nationale de l'intégration organisée par l'association Algernon depuis 1984. Algernon est une association qui a pour but de faciliter par le sport,  l'intégration des handicapés.

Un évènement bien moins commenté que les primaires socialistes qui pourtant, malgré les minibus affrétés par une candidate, auront causé bien moins de trouble de circulation :-)

MP2013-LC-AU-J1-700340-700x340.jpg

Avant de quitter Marseille 2013, on a prévu de visiter la toute nouvelle expo sur Le Corbusier au J1, un hangar non loin du J4 et du Mucem. Expo intitulée "Le Corbusier et le brutalisme". Le brutalisme désigne un style architectural issu du modernisme. Il connut une grande considération entre les années 1950 et 1970. Puis il condensa sur lui une grande impopularité : c'est sous ce nom que l'on rassembla toutes les constructions « laides » en béton. Les premiers exemples d'architecture brutaliste sont inspirés du Corbusier, notamment de sa Cité radieuse (1952) et du bâtiment ministériel de Chandigarh, en Inde (1953). Le mot vient du béton brut utilisé par Corbu et d'autres architectes.

On connait Le Corbusier architecte et en particulier sa fameuse Cité Radieuse à Marseille. On connait moins le Corbusier, de son vrai nom Charles Édouard Jeanneret, peintre, sculpteur. Le contenu de l’exposition est pensé comme le point de convergence des différentes recherches plastiques menées par Le Corbusier de 1933 à 1965. Des œuvres originales, tableaux, sculptures, tapisseries, lithographies, émaux, mais aussi des images, fixes ou animées, viendront illustrer la « synthèse des arts » chère à cet artiste complet.

Content de retrouver parmi les peintures, maquettes et croquis, le film d'Alain Tanner "Une ville à Chandigarh" que l'on peut se procurer ici.

Quelques photos à venir...

12:37 Publié dans Art, Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Quelle déception quand j'ai vu la "Cité radieuse" à Marseille !
J'en ai retrouvé une à côté de Nantes, à Rezé les Nantes. D'après ses habitants c'était très agréable à vivre.

Écrit par : Aredius | 16/10/2013

Je n'ai vu la cité radieuse que de loin. Je pense qu'il faut y vivre pour juger ou à défaut rencontrer les habitants comme tu as fait à Rezé.

Écrit par : Joël | 16/10/2013

À l´universite d´architecture de ma ville, aux années 70, Le Corbusier et la Bauhaus étaient encore (avec Mies Van der Rohe) gourous de cette discipline. J´aimerais tant voir l´expo mais, je vis si loin de France, votre país formidable. J´espere y aller bientôt!

Écrit par : ana | 17/10/2013

Les commentaires sont fermés.