Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2013

Matinale

patrick-cohen_reference.jpgLa matinale de France Inter à Toulouse.

De passage à Toulouse, j’ai pu assister à la matinale du 28 février. Le 7-9 avec Patrick Cohen et à Comme on nous parle avec Pascale Clark. 

C’est assez sympa d’assister en direct à des émissions que l’on écoute habituellement derrière son poste de radio. C’était le cas, lorsque j’ai eu la chance d’être juré du livre Inter, on avait assisté à Eclectik de Rebecca Manzoni, au Fou du roi, au journal de 13 heures puis au Téléphone sonne. J’ai aussi participé, cette fois comme acteur, à l’émission de Brigitte Patient, Un jour tout neuf. Nous avons aussi assisté à 3D l’émission de Stéphane Paoli. Au Cern à l’émission de Mathieu Vidard, La tête au carré. Sans compter sur France2, On a tout essayé de Laurent Ruquier. Sur France Culture, les Papous dans la tête, délicieux souvenir lyonnais. On est accros. Et je dois en oublier.

le-theatre-de-la-cite-tnt.jpg

A Toulouse, la grande scène du Théatre National, magnifique bâtiment, était à 90% pleine. Cohen et sa chemise toujours blanche qui suis un script super préparé. Pas facile de jongler avec tout les bouts enregistrés et le direct. Il ne faut pas hésiter…  pas de blanc, pas de bégaiement... C’est assez vertigineux.

201003181103_w350.jpgLa vedette du jour est Joël Collado, le météorologue, local de l’étape, qui donne chaque jour, avec Jacques Kessler, des dizaines de bulletin sur les radios du service public. Extrêmement populaire dans la salle le Joël, et Cohen fait monter la sauce.


Invité de Pascale Clark dans le 7-9, une autre régional de l’étape Jean Miche Baylet, Sénateur de Tarn-et-Garonne, président du Parti radical de gauche, président-directeur général du groupe La Dépêche et... contre le cumul... des mandats. En général Pascale Clark dans ce rôle là d’intervieweuse hystérique m’énerve pas mal. Mais comme Baylet, le radical cumulard, copain de Tapie, m’énerve encore plus, je trouve Pascal plutôt sympa. Quelle vivacité et quelle intelligence !

S’enchainent les chroniques :

  • Julie Marie-Leconte à Tolouse, un peu plus de 11 ans après l’explosion de l’usine AZF, elle est retournée sur le site.
  • Dominique Seux (de Paris) Mondialisation
  • DidierVarrod présent à Toulouse sur les chansons « Toulou-ou-ouse ».
  • Edito politique, ThomasLegrand à Toulouse sur Stéphane Hessel, indignation et résistance.
  • Inévitables Colin – Mauduit avant 8 heures – teasing
  • Bernard Guettaz – présent Amérique et Syrie…
  • Trois invités passionnant pour parler de Toulouse et de l’avenir de la recherche spatiale : Bertrand Monthubert, mathématicien et président de l'université Toulouse III – Paul Sabatier.Sylvestre Maurice, astronome à l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie. Responsable de l’équipe martienne de Curiosity. Marc Pircher, directeur du centre spatial de Toulouse.

Puis revue de presse de Bruno Duvic.

Le billet de Ben.

images?q=tbn:ANd9GcT0sseCzaYmhMXvsEOCLRl5qqfHj06BZ_T1UkmpmT2kbu6kuVLWDe 9 à 10 Pascal Clarke qui n’a pas dépensé ses neurones pour s’habiller. Elle est fringuée un peu n’importe comment, avec ses lunettes carrées elle arbore un look à son image de journaliste crispante (sic Télérama).

Comme On, avec Robert Carrière, ancien résistant toulousain. Un peu trop bavard.  Deux Motivés des Zebda, Magyd Cherfi, auteur, chanteur et écrivain. Hakim Amokrane, chanteur (un des jumaux) 
 
En direct le groupe Bombes 2 Bal pour un titre en live : L'Amour toujours l'amour. (pas de bonne vidéo sur le net, dommage, c’est sympa)  

Commentaires

J'ai écouté l'émission. Nous aurions pu y aller ensemble.
J'aime bien Pascale Clark, sauf quand elle travaille un jour férié. Elle n'arrête pas de le répéter.

Écrit par : PHILIPPON | 20/04/2013

C'est déjà un lointain souvenir -:)
Pour l'heure c'est le centre... Amitiés

Écrit par : Joël | 21/04/2013

Les commentaires sont fermés.