Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2012

Bourrage de mou

On est habitué à se faire bourrer le mou par les communicants et marketers de tous poils. Noam Chomsky appelle ça la « fabrique du consentement. » Un directeur de chaîne parlait de vendre du temps de cerveau disponible… Je dis bourrage de mou. Ceci dit, il n’est pas toujours facile de savoir quand et comment on se fait bourrer le mou.

C208.gifL’autre jour, forcé d’écouter Autoroute Info pour cause de bouchons, je les ai pris en flagrant délit de bourrage de mou, le mou du cerveau d’automobilistes coincés dans leurs files. A noter qu’ils ne font pas de réduction pour cause de lenteur. Non, ils vantent les mérites de leur juteux business dans des reportages bien ficelés et totalement mensongés.

 

Il était question d’enquêtes d’opinion (un outil de la fabrique) qui avaient interrogé nos amis belges, hollandais et allemands sur la qualité de nos autoroutes par rapport aux leurs. A noter que le reportage disait bien que les autoroutes chez eux étaient gratuites ou presque. L’enquête concluait que les étrangers trouvait nos autoroutes d’un rapport qualité-prix supérieur aux leurs. Message répété un certains nombre de fois. Rapport qualité-prix supérieur. Rapport qualité-prix supérieur. Rapport qualité-prix supérieur...

 

Sachant qu’un prix quasi nul conduit à un rapport qualité-prix quasi gigantesque en faveur des autoroutes étrangères, c’est soit que le niveau de math belge ou allemand est faible soit que les maîtres de nos autoroutes nous bourrent le mou. Evidemment, on connait la réponse, ils se moquent de nous... Stop à l’exploitation des automobilistes par les gestionnaires d’autoroutes. Nationalisons les !

Commentaires

Pas mal aussi notre spécialité : l'invention des impôts. J'avais appris en cours de Finances Publiques que la France avait inventé la TVA que le monde entier a reprise. Je viens de payer une taxe étonnante :

je paye pour ne pas avoir le service public de l'assainissement ! bien sûr, j'ai dû faire installer un assainissement privé aux normes et en plus j'ai une taxe car la commune n'a pas à traiter mes effluents nauséabonds !

Si on supprime suffisamment de services publics on va pouvoir en créer des taxes ! on a enfin LA solution. Il ne reste plus qu'à la protéger par brevet ! les américains des USA ont bien enregistré un brevet de la preuve de l'existence de Dieu avec un grand D ! ce qu'on appelle le "système D"

Écrit par : Aredius | 10/09/2012

Les commentaires sont fermés.