Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2011

Sacré Kalou

On sait que les stratégies, dans le but de copuler, du mâle en rut de l'espèce homo sapiens sont multiples. Le texte bien connu de Nougaro ci-dessous en témoigne.

 

N’étant pas vraiment un spécialiste, (encore que… on sait qu’un consultant informatique est facturé comme spécialiste après deux demis succès et comme expert après quatre demis naufrages), je n’énumèrerai pas les tactiques donjuanesques... Il y en a pourtant une qui m’a frappée à la lecture d’AgoraVox, c'est celle déployé par le Guru Kalou le Rinpoché. On commence par Nougaro :

:

Ce qu'il faut dire de fadaises
Pour voir enfin du fond de son lit
Un soutien-gorge sur une chaise
Une paire de bas sur un tapis
Nous les coureurs impénitents
Nous les donjujus, nous les don Juan.
(...)
Le seul problème qu'on se pose
C'est de séparer en deux portions
Cinquante-cinq kilos de chair rose
De cinquante-cinq grammes de nylon
C'est pas toujours un jeu d'enfant
Pour un donjuju, pour un don Juan.

 

Le bouddisme tantrique ou vajrayãna, véhicule de diamant, s’appuie sur le mahayãna et le thervãda. Je vous laisse consulter l’article sur Wikipedia pour juger de la complexité des pratiques, des rites, des codes et autres symboles de cette branche du bouddhisme. De plus, dans la pratique tantrique se glissent des rites érotiques... Nous y voilà !

Pour s’initier au vajrayãna, il est indispensable d’avoir un Guru. Pour June Campbell, jeune écossaise, ce ne fut pas un problème, elle s’adressa au meilleur du moment, le tibétain Kalou Rinpoché. Kalou était un célèbre maître tibétain appartenant à l'école Kagyupa. Il avait fondé de nombreux centres tibétains en occident et particulièrement en France, et auteur de plusieurs livres. Grand mystique, ayant passé quatorze ans en retraite solitaire dans les montagnes, il est considéré comme ayant atteint des accomplissements élevés. Il a eu pour disciples les plus grands lamas tibétains.

 

June, ayant appris le tibétain, était donc sa traductrice et elle devint très vite sa « dakini », sa concubine tantrique. Elle n’avait pas 30 ans, Kalou en avait 70. Rien à redire a priori selon les canons tantriques (et même selon ceux de Navarone) sauf que, a posteriori, June a écrit un livre d’où il ressort que le Rinpoché avait non seulement rompu ses vœux de chasteté mais était, en plus un libidineux de la pire espèce qui cherchait le simple éveil des sens. Il partageait volontiers June avec un disciple plus jeune, un vigoureux lama. Il pris même un concubine encore plus jeune que June pour pimenter les parties fines.

 

Kalou est mort en 1989, hautement révéré par toute la bouddhisterie tibétaine et internationale. Si on croit ce qu’en dit June Campbell, il avait déployé toute la palette rituelle et canonique de la plus importante des religions pour: séparer en deux portions, 55 kilos de chair rose de 55 grammes de nylon.

Sacré Kalou, quel donjuju, quel Don Juan !

Les commentaires sont fermés.