Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2010

Charité

Ca-vient.jpg

Toutes les trois l’avaient préparée de longue date cette fugue fixée au 12 juillet. Hélas, quatre jours avant, Maurice-Marie s’est cassé la jambe. Du coup, les deux autres, Marie-Daniel et Saint-Denis, un peu tristes, sont parties sans elle.

On raconte que la congrégation des soeurs de Saint-Joseph avait l’intention depuis longtemps de faire une affaire immobilière et que , du coup, l’Institut voulait mettre nos trois sœurs en maison de retraite. C’est ce dernier point qui a décidé sœur Marie-Daniel, 86, et sœur Saint-Denis, 82, a se cavaler laissant la pauvre sœur Maurice Marie, 89, à son triste sort.

Au dernières nouvelles, les deux sœurs courent toujours. Dominique, nique, nique… chantait sœur Sourire, suicidée car sa congrégation avait pris son pognon.

10:24 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.