16/07/2007

Lieu frais

25d83e1d95fbd687e14fa3a9ae5a98c8.jpgComment s'élever

à perte de vue

sur les ailes

de la spiritualité

et du rêve

« En fin de compte, talent à part, j'aime mieux Léon Bloy que Vigny. Bloy est un forcené, un énergumène, un homme affreux par certains côtés. Mais du moins, lui, -jamais, ne regarde le monde du haut de sa grandeur. Le monde l'écrase et il proclame sa douleur. Tandis que Vigny avec son silence hautain, qu'il aille aux chiottes, ce -surhomme! Du reste les chiottes sont bien l'endroit d'élection des silencieux. Lieu retiré, frais, calme, sentant le désinfectant, où l'on peut méditer à loisir, lire avec profit, s'élever à perte de vue sur les ailes de la spiritualité et du rêve.»

Jean DUTOURD

Académie française - 87 ans

Commentaires

Ecrire c'est vibrer.
Mais les vibrations sont sinusoidales.
Les amours d'écriture et d'écrivains sont donc partagés.
Moi j'aime Vigny!
Le silence est si grand!Sa large bouche peut engouffrer l'univers sans rougir.
La chutte de Samson m'enbroulle toujours.

Écrit par : Gotard | 18/07/2007

Écrire un commentaire