11/07/2007

Léon Bloy

ce1577e7f5cfecc0e7107e61f697ae4a.gif

« Le réel, c'est de savourer des épithètes homicides, des méta-phores assommantes, des inci-dentes à couper et triangulaires. Il faut inventer des catachrèses qui empalent, des métonymies qui grillent les pieds, des synecdoques qui arrachent les ongles, des ironies qui déchirent les sinuosités du râble, des litotes qui écorchent vif, des périphrases qui émasculent et des hyperboles de plomb fondu. Surtout, il ne faut pas que la mort soit douce. »

LÉON BLOY - L'art de déplaire

Léon Bloy (1846 - 1917)romancier et essayiste. De son œuvre, on retient surtout la violence polémique, qui explique en grande partie son insuccès, mais qui donne à son style un éclat, une force et une drôlerie uniques. Pour autant, l’inspiration de Bloy est avant tout religieuse, marquée par la recherche d’un absolu caché au-delà des apparences historiques.

Le blog du stalker. Allez voir à Bloy. C'est très érudit, un peu trop peut-être.

19:50 Publié dans Ronchons | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Oui. Quel style! Quelle langue! Quelle somptueuse création d'images! Un écrivain qui a ses admirateurs sur le net plus que dans les librairies: voir le blog du stalker.

Écrit par : alain bagnoud | 11/07/2007

J'ai mis le lien sur stalker.

Écrit par : Joël | 12/07/2007

ça c'est une écriture.
Du travail,du travail,et des mains poussiereuses jaillira l'or qui submergera la planète.
La littérature a ensevelli plus d'un genie.
Je parle de lautreamont et du reste.
L'erreur de la litterature c'est son ragard scientifique,mécanique,dogmatique lié à un repère.
Vive les grands écrivains,morts dans le silence des critiques.Ai-je droit au rêve?

Écrit par : Forment | 12/07/2007

A lire ceci on peut comprendre que certains se méfient de la langue de Bloy.

Écrit par : Le Garde-mots | 25/07/2007

Écrire un commentaire