Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2006

Debats.CH -7-

medium_ophe.jpg

Ophélie fait des découvertes.

Comme au bon vieux temps du café du centre, Ophélie et Coustal se retrouvent pour faire le point. Ils sont ce soir à la Diligence.

 

  • Une bière et un coca, s'il vous plaît.
  • J'ai fait comme toi, je ne t’ai pas demandé ton avis Coustal...
  • Oups, excuse!
  • C'est rien. J’ai négocié avec Jean-Paul des billets pour le Brésil pour nous deux. Il a un peu peur que cette histoire lui coûte cher mais, après tout, il n’avait pas besoin de m’appeler. Je ne sais même pas ce qu’il attend de nous…
    • Va savoir… De toutes façons, il est hors de question que je parte là-bas… C’est une histoire à dormir debout et je t’ai déjà dit que les vieux ne doivent plus voyager, question de respect des ressources de la planète.
    • Je sais. Tu m’as déjà expliqué toute ta théorie avec la Thaïlande sur les vieux qui voyagent comme des imbéciles… Total, tu m’a laissée partir en me refilant dans les pattes de Robert, un vieux copains à toi qui d’ailleurs n’est pas si vieux et qui est bien plus séduisant que toi…
    • Ta vie privée ne me regarde pas… Tu ne vas pas le croire mais j’ai aussi un cops à Rio, Alex. Je l’ai connu à Marseille, un type un peu bizarre. On est moins cops qu’avec Robert mais il devrait t’accueillir avec plaisir. En plus avec lui tu risques rien, il est plutôt orienté sexe fort.
    • T’es vraiment un drôle de type Coustal.
    • Je te retourne le compliment Lemuet mais cessons ces salamalecs, t’en es où de tes recherches.
    • Pas bien loin, j’ai essayé mes charmes sur l’administrateur de debats.CH mais sans grand succès. Enfin je crois bien que je lui plais mais ça ne m’a pas fait avancer d’un pouce… C’est un type un peu curieux. Un webizard.
    • Un quoi ?
    • Un cinglé d’Internet. Un nerd, un freaks...
    • Webizard ? Ça existe ce mot ?
    • Sais pas, je viens peut-être de l’inventer… Ce qui m’a étonnée avec Jeff, il s’appelle Jeff…
    • Tout le monde ne peut pas s’appeler Henri… Ce qui t’a étonnée avec lui ?
    • Eh bien, c’est qu’il n’a pas pu me dire d’où venait les appels. Il a pourtant l’air de vachement s’y connaître. Il dit que Don Camillo passait par une adresse Bluewin, le Wanadoo helvétique, et qu’on ne peut pas le pister plus loin. Il m’a dit qu’il allait essayer mais sans grande conviction.
    • Je suppose que si l’appel venait du Brésil…
    • Bien sûr. On dit dans le journal qu’il avait pris, à cinquante ans, une retraite au Brésil. Donc il devait mettre des notes depuis là-bas…
    • Pas forcément toutes. Il avait peut-être gardé un pied à terre par ici.
    • Peut-être mais il n’a pas dû passer tout son temps à Kalvingrad comme il appelle Genève donc forcément s’il se connectait depuis le Brésil.
    • Si les notes étaient postées du Brésil, ton enquête s’arrête Lemuet.
    • Notre enquête Coustal. Mais je crois que Jean-Paul s’intéresse plus à Dica qu’à Donca et comme c’est lui qui paye les violons du bal…
    • Dica, j’ai lu que c’était le surnom de Di Camillo…
    • C’est ça… Puisque je n’avais pas d’aide de Jeff, j’ai commencé à analyser les heures auxquelles Donca postait ses billets, sachant que l’on a 4 heures de décalage avecle Brésil. Quand il est midi ici, il est 4 heures de l’après-midi là-bas…
    • Et c’est quoi tes conclusions ?
    • Des indices mais pas complètement concluants. Je t’ai fait une récap sur ce papier. J’ai eu une autre idée de recherche… Je t’en parlerai plus tard.

17:20 Publié dans Mystère | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Ecriture

Les commentaires sont fermés.