Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2006

Debats.CH -3-

medium_camil.jpgLe Matin Online:

"Pascal Di Camillo avait reçu deux balles au début de sa carrière de policier, dont l'une, au thorax, n'avait pu lui être retirée qu'en 1999."

???????

Si vous avez des infos sur Pascal Di Camillo, n'hésitez pas à me les donner ici ou par mail.   Bien qu'il ait été un personnage public, il est très difficile de dépasser l'info publiée dans la presse. Le communiqué AP:


L'ancien attaché de presse laisse deux enfants nés d'un précédent mariage, ainsi que son épouse brésilienne enceinte. Il avait démissionné de la police genevoise à la fin avril 2005 pour prendre une retraite anticipée et s'était installé au Brésil avec son épouse.


Pascal di Camillo avait dirigé le service de presse de la police genevoise de 1999 à 2003.
Au début de sa carrière, l'infortuné policier avait été gravement blessé par des malfrats du «gang de l'Alfa rouge». Pascal Di Camillo a alors 20 ans. Il est touché par au moins deux balles, l'une dans la gorge, l'autre au thorax. Cette dernière ne lui sera retirée qu'en 1999!

Son père, Aldo, gérant dans une Migros à Genève, a lui aussi été tué par balles, en 1965. Son corps avait été retrouvé coincé dans l'usine hydroélectrique de Chancy. Ses jambes étaient ligotées, il avait été tué d'une balle de fusil d'assaut tirée en pleine tête. Le meurtrier, un jeune vendeur du magasin, avait été arrêté près d'un mois après le drame, le 12 octobre.

Destin tragique s'il en fut et qui met en effervescence le cerveau du romancier qui sommeille en moi.

*Vingt jours sans note de Don Camillo !
Restez branchés! Si par hasard Don Camillo réapparaît faites le moi savoir et s’il me couvre de ridicule, soyez gentils avec moi. Demain je continuerai de vous dresser le profil du Don.

09:00 Publié dans Mystère | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Ecriture

Debats.CH -2-

medium_doncam.jpg

 

Le petit monde de débats.CH

Vingt jours que Don Camillo n’a pas écrit de note. Quand vers le 30 janvier l’affaire des caricatures danoises a soudain refait surface, j’ai hésité à écrire une note dans debats.CH et j’ai finalement décidé d’en parler dans ce blog. Ce qui m’a retenu, c’est que j’ai pensé que Don Camillo serait trop content et qu’il était hors de question que je lui savonne la planche. Les jours ont passés, le débat a enflé, et rien... pas une note dans débat.CH.

Débats.CH, ce sont des milliers de messages, des centaines de participants inscrits ou anonymes. Parmi eux Don Camillo, 105 messages du 7 octobre au 22 Janvier, une moyenne d’un message par jour, localisation : Kalvingrad, dénomination qui cache assez peu la Genève calviniste, signature : « Il est des temps où l’on ne doit dépemedium_jocauss.jpgnser le mépris qu’avec économie, à cause du grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand. Et encore Jocauss, grand pourfendeur de Don Pizza Camillo comme il l'appelle, Jocauss qui est à l’origine de ce suspens insoutenable, membre presque accro, 386 messages à l’heure où j’écris ces lignes, signature : « La vie est un jeu, celles et ceux qui l'oublient sont des malheureux… »

Messages et membres sont sous les regards vigilants de quelques modérateurs et d’un administrateur qui veillent au bon respect des règles établies : Politesse, laïcité, style concis, pas de trolls… Si un message ne respecte pas l’esprit de ce règlement, il est impitoyablement viré. Je l’ai personnellement expérimenté et je ne serais pas surpris que Don Camillo ait aussi eu quelques messages censurés. Ceci n’est pas tout à fait certain car Don Camillo est malin. Je parlerai de lui au présent tant que nul évidence ne prouve que l’hypothèse de Jocauss soit vraie.

La première fois que je me suis colleté à Don Camillo c’était au sujet de Maurice G. Dantec. Je suis venu sur débats.CH pour parler littérature. J’ai gaspillé suffisamment d’heures dans ma vie à refaire le monde et j’ai une telle tendance à m’enflammer pour n’importe quelle cause que j’essaye, si possible, de m’en tenir aux discussions littéraires. Bien sûr, si je n’ai pas respecté cet engagement moral sur debat.ch, c’est que cet endroit est un lieu presque désert en matière littéraire.

Dantec est un excellent écrivain et un fieffé réactionnaire. Il eut peut-être, en d’autres temps, accompagné Pétain et sa suite dans leur honteux voyage d’après collaboration vers Sigmaringen, raconté à merveille par Céline dans D’un château l’autre. Le sujet de la note : « Dantec le sauveur enfin de retour en 2005? » posté par un invité non-inscrit. Curieusement les deux premières notes ne parlent même pas de Cosmos incorporated l’opus de 2005 de M.G. Dantec, une œuvre inclassable et dont JL Kuffer a dit tout le bien qu’il en pensait.

Restez branchés! Si par hasard Don Camillo réapparaît faites le moi savoir et s’il me couvre de ridicule, soyez gentils avec moi. Demain je continuerai de vous dresser le profil du Don. 

06:15 Publié dans Mystère | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Ecriture

10/02/2006

Mystère sur debats.CH -1-

medium_logo_debats.jpg

Don Camillo est-il Pascal Di Camillo ?

C’est en résumé de la question que pose Jocauss dans sa note du 2 février de www.debats.CH sur le thème biocarburants dans le forum écologie.  Cette question anodine cache un mystère digne d’Alexandre Dumas, elle me trotte dans la tête depuis quelques jours et j’ai décidé de m’en faire l’Alexandre au petit pied.

Du 7 octobre 2005 au 22 Janvier 2006, Don Camillo a posté 105 notes sur débats.CH dans différents forums : société, littérature, écologie… Ces 105 notes dressent le portrait assez net d’un citoyen genevois à la silhouette politique marquée à droite. Sans aucun doute un homme très cultivé, qui manie bien le sarcasme et est habitué à communiquer.

Le dimanche 29 janvier un certain Pascal Di Camillo était assassiné dans un quartier huppé de Cabo Frio, un paradis aux longues plages de sable blanc, dans l’état de Rio au Brésil. Pascal Di Camillo était âgé de 50 ans et était encore, il y a deux ans, l’officier de presse de la police genevoise. Ce fait divers a été relaté par plusieurs journaux suisses  qui expliquent que « deux hommes à moto s'en sont pris à l'ancien policier, qui aurait résisté avant d'essuyer deux ou trois coups de revolver. La balle fatale l'a atteint à la nuque. »

J’avoue que j’ai hésité avant de vous en parler aujourd’hui. Il n'y a, après tout, pas trois semaines que Don Camillo n'écrit plus et comme le dit Jocauss : "Il peut être en vacance ou n'a plus envie de revenir à cause de la censure ou je ne sais quoi!!!" C'est vrai, c'est pourquoi à l’instant, avant de poster cette note, je viens de consulter  une dernière fois debat.CH pour m’assurer qu’une nouvelle note de Don Camillo ne viennent pas rendre ce récit sans objet en répondant non à la question de Jocauss :

« Je me demande si "Di Camillo" ne s'est pas fait trucidé au Brésil de 3 balles dans la tête... On ne l'entend plus! »   

J'ai pensé que cette hypothèse méritait quelques recherches. C’est ce que j’ai commencé à faire à mes moments perdus à la fois en relisant les notes de Don Camillo et en cherchant des informations sur l’ex-officier de police. C’est cette quête que je vais vous raconter dans les prochaines notes. Bien entendu, si vous disposer d’informations elles sont les bienvenues. Je ne suis ni journaliste, ni policier et il m’est bien difficile d’aller au-delà des trouvailles de chez Googlaille.

Restez branchés! Si par hasard Don Camillo réapparaît sur debats.CH, faites le moi savoir et s’il me couvre de ridicule, soyez indulgents. :-)

16:55 Publié dans Mystère | Lien permanent | Commentaires (2)