Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2019

Chat-Renard

19508903.jpg

Le chat-renard est un chat mythique de la Corse. Son histoire était véhiculée par les bergers corses qui l’appelaient le Ghjattu-volpe. Mais on doutait de son existence. Comment aurait-il pu passer 6500 ans dans le maquis sans que jamais un gendarme ne l'observe et Dieu sait s'ils sont malins les gendarmes corses. Sans compter que les chats domestiques auraient tenu leur langue, l'omerta féline... On n'ose y croire !

N’empêche qu'on l'a photographié en 2008 et qu'on en a même capturé quelques exemplaires un peu plus tard. Ce chat sauvage serait de la famille des chats forestiers africains différents des chats forestiers européens et à ne pas confondre avec le chat haret qui est un chat domestique qui s'est ensauvagé. Pour ce chat corse on parle aussi de chat ganté (ne pas confondre avec la chat botté qui court plus vite les sept lieues.)

Il semblerait que l'hybridation avec le chat domestique est possible et même courante. Les hybrides seraient fertiles. On dit que les deux sous-espèces du Chat sauvage sont sympatriques (ce qui n'a rien à voir avec le patron de l'Irlande ni avec la sympathie ou l'antipathie). Simplement ce sont deux espèces qui vivent sur le même territoire.

Attention, les mots c'est pas de la bouillie pour les chats: On distinguera avec circonspection la sympatrie de la syntopie. Deux espèces sont dites syntopiques quand elles vivent dans le même biotope.

17:31 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

J’ai suivi l’affaire avec rage.
Sur ce département « hors métropole » où celui qui ne bénéficie d’aucune pension versée par l’Etat est un imbécile, où le continental est objet de racisme et de pressions, rien hélas n’est étonnant.
Les Corses ne voient pas double, ils voient au centuple. Pour la énième fois, les contrôles ont constaté qu’il y avait plus de vaches que de Corses sur l’ile. Si 1 = 100, les subventions sont multipliées par 100.
Le rapport vient d’être publié... il vaut mieux parler d’un chat tout aussi imaginaire que les vaches inventées, n’est-ce pas ?
J’attends les analyses du Muséum pour juger mon opinion.

Écrit par : MAG | 03/08/2019

Aie. Vous prenez des risques MAG. Le corse n'aime pas les gens qui parlent trop... Quand vous avez les résultats de cette nouvelle enquête corse sur ce chat si discret, ne manquez pas de nous en faire part.

Écrit par : Joël | 06/08/2019

Écrire un commentaire