Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2018

Vaffa

Savez-vous ce qu’est le VAFFA ? 

grillo-18-2.jpgUn mot lié à Beppe Grillo, un comique italien créateur du Mouvement Cinq Etoiles, le M5S. Difficile pour un non-italien (anche forse per un italiano) de comprendre exactement le M5S.

Le M5S a été créé il y a moins de 10 ans et il est en passe de devenir le premier parti italien. On le traite de tout, populiste, fasciste, anti-élites, opportuniste… Il fait des scores incroyables dans le sud, le mezzogiorno. En 2016, ils ont remporté les mairies de Rome (67%), Turin et Parme, excusez du peu ! Les débuts de Virginia Raggi à Rome se sont montrés catastrophiques mais ce n’est sans doute pas suffisant pour refroidir les fans.    

Bien qu’il y ait beaucoup de différences avec la République en Marche, on peut quand même tenter des comparaisons. Comme LREM, M5S attire la jeunesse, il correspond à un renouvellement drastique de la classe politique basé sur des mots clés : transparence, honnêteté et une volonté d’actions pratiques, transports publics, récolte des ordures ménagères

La grosse différence avec LREM réside dans son électorat ramasse tout des extrêmes alors que celui de Macron est essentiellement centriste et pro-européen. Bref, vous trouverez pas mal d’articles ici ou là d’experts en politique pour infirmer ou affirmer la comparaison.

Revenons au VAFFA. Beppe Grillo s’est retiré de la scène politique et a décidé d’en finir avec le VAFFA. Pourtant ce raccourci pour vaffenculo était un peu son image de marque.

Luigi_Di_Maio_daticamera.jpgSon successeur, le jeune Di Maio, est, me semble-t-il en train de jouer très malin en présentant cette semaine ses futurs ministres et leurs programmes, jour après jour.

Pas de sondages sur les deux dernières semaines mais droite et gauche sont empêtrés dans les querelles et laissent pas mal de champ au M5S. C'est ce qui ressort de mes lectures du huffingtonpost italien.

A gauche, c’est entre Renzi, l’ex premier ministre parti et chef de parti, et Gentiloni, l’actuel premier bien soutenu, tout deux du même parti, le PD. Des deux, qui sera calife ?

A droite dominée par l’increvable Berlusconi, non-éligible, un groupement de sensibilité allant aux néo-fascistes, donc difficile de présenter un gouvernement. Berlu se contente de lancer Antonio Tajani, un berlusconien pur jus (un jus trouble et nauséabond).

Je ne sais pas s’il faut s’en réjouir mais je sens bien un bon résultat pour le M5S. Ceci ne serait pas une bonne nouvelle pour l’Europe, c’est juste un  petit pari personnel. Si c’est la bande à Berlu et à l’autre facho de la Lega, Salvini, carrément favorables à un Itexit (hashtag Ituscita/Itfuori) alors j’enverrais aux italiens un « grande VAFFA ».

15:31 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Bonne idée de nommer les futurs ministres et qu'ils donnent des indications sur leurs actions futures mais sans se contredire http://www.huffingtonpost.it/2018/03/01/la-gaffe-del-ministro-m5s-allistruzione-la-buona-scuola-va-migliorata-poi-cambia-versione-e-tutta-da-buttare_a_23374355/?utm_hp_ref=it-homepage

Écrit par : Joël | 01/03/2018

Merci. Etant toujours en cure de Tweeter, infos à la télé (débranchée) et à la radio...

Écrit par : Aredius44 | 05/03/2018

... j'attends une cure à
http://www.alain-barre.com/article-3563837.htmlhttp://www.alain-barre.com/article-3563837.html

mais le temps n'y est pas. Et les vols de Nantes à Pise n'ouvrent que mi-avril !

Sauvons les monuments italiens !

Écrit par : Arédius44 | 05/03/2018

Écrire un commentaire