Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2016

Paris 3011

A pied aux Halles pour admirer la Canopée qui remplace avantageusement l'horreur giscardienne en dessus du trou.

Visite de l'expo Caméléon.

Déjeuner rapide à Hippopotamus

Après midi à la fondation Louis Vuitton en passant par le jardin d'acclimatation. Très belle mise en valeur du bâtiment avec les couleurs de Buren (celui qui s'est approprié la ligne noir et blanc et fait des procès aux éditeurs de cartes postale alors qu'il doit être suffisamment riche)

Expo Chtchoukine. "L’exposition rend hommage à l’un des plus grands mécènes du début du XXème siècle, Sergueï Chtchoukine (Щукин 5 lettres en cyrillique, 11 en français, 5 pour le Щ), collectionneur russe visionnaire de l’art moderne français, dont la collection reste encore aujourd’hui méconnue du grand public occidental. Depuis sa dispersion en 1948, elle n’a jamais été réunie comme une entité artistique singulière et cohérente"

127 œuvres dont 22 Matisse, 29 Picasso, 12 Gauguin, 8 Cézanne et 8 Monet...

BILLET-EXPOSITION-CHTCHOUKINE_3407422123041436289__1.jpg?1476458417000

atelier_rose.jpg?itok=hfdZiUgH

Edmond-TPR-100x150-WEB.jpg

 

Le soir, la pièce "Edmond" au théâtre du palais royal.

On avait déjà vu le porteur d'histoire de Michalik. Une bonne pièce bien ficelée et bien jouée qui raconte, avec pas mal d'inventions peu historiques, la genèse de Cyrano de Bergerac.

Comme le fait Michel Heim (La nuit des reines...), Michalik réécrit l'histoire pour nous faire rire.

19:00 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.