Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2015

Michel Wieviorka

Grâce à la grève de France Inter, j’écoute RSR1, la Radio de Suisse Romande la première. C’est toujours passionnant. Nos amis Suisses Romands sont à la fois bien proches de nous culturellement avec des différences qui étonnent parfois. C'est dépaysant mais plutôt moins que de se taper la pub sur Europe1. 

yv9csqqad8yi4vssntlx.jpegAujourd’hui, il y avait un entretien passionnant avec le sociologue Michel Wieviorka que je découvre. Un de ses sujets favoris du moment est de tenter de comprendre cette apparente contradiction entre l’universalisme en temps de globalisation et la possibilité de faire vivre  sur la toile un monde multipolaire. Je sais c’est très intello, donc je vous épargne le détail. 

Il est issu d'une famille de juifs polonais dont bien sûr certains ont fini à Auschwitz. A part ça, Michel est un copain de Cohn Bendit et le beau frère d’Alain Geismar, il fut l’élève d’Alain Touraine et de Jacques Delors. C’est   un spécialiste du terrorisme qu’il a étudié en particulier avec les réfugiés des Brigate Rosse en France « amnistiés » par Mitterrand (Cesare Batistti et une centaine d'autres gus). Son analyse s’applique bien, paraît-il, au djihadistes qui nous inquiètent.

Il vient aussi  de publier « L'antisémitisme expliqué aux jeunes ». Bons commentaires sur Amazon. L’émission est à écouter ici.  Son blog est ici.

04:54 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.