Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2014

Champignac

Le grand prix du maire de Champignac est un prix décerné pour la sortie la plus amphigourique de l'année, en Suisse romande. Il tire son nom du maire de Champignac, un personnage de Spirou qui se distingue par ses longs discours pleins de langue de bois. J’avais commis une note en 2006. Voici quelques perles récoltées depuis… La liste avec les auteurs est ici.

champd.jpg

« Dans Télétop Matin, Anne-Sylvie Sprenger constatait que le sexe n'était plus tabou et que dans les interviews, il était dans toutes les bouches. »

 « La ville n'a pas entretenu ses WC. Elle a privilégié les besoins du tourisme, au bord du lac. »

« Prévoir sa succession est une délicate affaire. Faut-il le faire de son vivant?. »

 « Or l'article de M. Nordmann ne prétend pas qu'il faut coucher pour obtenir une patente de restaurateur, mais laisse entendre qu'il est utile d'être introduit. »

« Monsieur Maudet vomit sur l'UDC depuis beaucoup de temps : ça, c'était dur à faire avaler. »

 « Les dauphins arrivent à faire trois périlleux arrières et à retomber sur la queue. Il y a des trucs que nous n'arrivons pas à faire. »

 « Si pour chaque sujet délicat, un huis clos est prononcé, c'est la porte ouverte à tout ! »

 « Je ne veux pas avoir un pied à Berne et un pied à Genève, sinon je vais finir avec un torticolis. »

 « Je pense que dans toute réforme, il y a des choses qui changent »

 « Vous aviez 120 à 130 hellénistes qui sortaient par année au canton de Vaud. (aujourd’hui) Il y en a 7 à 12. Ça veut dire qu’on est en train de tuer les langues mortes »

« Grâce au rassemblement que la Marche Blanche suisse avait su susciter, le droit suisse a hissé l’abus sexuel contre l’enfance à hauteur d’un véritable droit fondamental. »

« Je n’ai jamais été partisane de la fessée ou du martinet comme principe pédagogique. Cela doit rester un choix de ces femmes »

« Monsieur Yves Mugny a des arguments qui sont tellement faux que même l’inverse n’est pas vrai »

« Le gouvernement ivoirien n’est pas aveugle »

La raquette du no 1 mondial est redevenue un sceptre. Sa crinière n'avait pas blanchi pour de vrai. La foire du trône reste ouverte, mais le roi de la jungle s'appelle toujours Roger Federer. Les battus d'hier seront peut-être les vainqueurs de demain, tant pis, tant mieux, que le meilleur gagne. […] Un Federer lancé est une gazelle au volant d'un éléphant, la puissance et la grâce, et toujours ces coups qui trompent énormément. (presque du Vialatte).

« Le feu est sous contrôle, mes hommes sont cuits ! » (un chef des pompiers)

« Le loup est arrivé et il est bien parti pour rester »

« J’écoutais d'un œil amusé »

« Faire comprendre ce que signifie mourir de faim, de maladie, ou sous les balles. Il est très difficile d’appréhender ce genre de situations si on ne les a pas vécues soi-même »

« Je pars du principe que tout exercice doit être répété quatre ou cinq fois jusqu'à ce qu'il soit réussi du premier coup »

 « Il y a quelques mois, […] je vous ai dit que tout était possible. Tout ce qui se passe depuis montre que ce n'était pas tout faux »

« Le problème, avec la question de l'avortement, c'est qu'on a un tout petit peu jeté le bébé avec l'eau du bain »

« Regarder l'avenir dans un rétroviseur, c'est entretenir un miroir aux alouettes et faire un combat d'arrière-garde pour préserver des rentes de situation. Autant, dès lors, s'accommoder des réformes en marche »

D’ailleurs, « L'avenir nous dira ce que le futur nous réserve. » C'était un commentaire de Ruth qui avait lu celui de l’année suivante.

Amphigourique : Du grec amphi, double et peut-être agora la place où l'on discours (Alain Rex)

Amphibie : Du grec Amphi et bios, la vie. Qui vit dans deux milieux.

08:48 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

On a toujours besoin d'un serrurier quand on perd ses clés.

Écrit par : Joël | 02/12/2014

Les commentaires sont fermés.