Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2014

Sacré Victor !

victor-hugo_daumier.jpgVictor Hugo, discours à l'Assemblée nationale, séance du 10 novembre 1848

Eh bien, la grande erreur de notre temps a été de pencher, je dis plus ; de courber l’esprit des hommes vers la recherche du bien-être matériel (…) Il faut relever l'esprit de l'homme, le tourner vers Dieu, vers la conscience, vers le beau, vers le juste et le vrai, vers le désintéressé et le grand. C'est là ; et seulement là, que vous trouverez la paix de l'homme avec lui-même, et par conséquent la paix de l'homme avec la société.

(…) Il faudrait multiplier les écoles, les chaires, les bibliothèques, les musées, les théâtres, les librairies ; il faudrait multiplier les maisons d'études, pour les enfants, les maisons de lecture pour les hommes ; tous les établissements, tous les asiles où l'on médite, où l’on s'instruit, où l’on se recueille, où l'on apprend quelque chose, où l'on devient meilleur, en un mot ; il faudrait faire pénétrer de toutes parts la lumière dans l'esprit du peuple, car c'est par les ténèbres qu'on le perd.

Commentaires

On peut dire que un chose : BRAVO! Merci Joel par ce cadeau.

Écrit par : ana | 16/04/2014

Mais tourner l'esprit vers Dieu, cela sent le XIXème clérical !

Écrit par : miltiade | 18/04/2014

Impossible à l’époque de parler de valeurs spirituelles sans référence à Dieu. En plus Victor faisait aussi tourner les tables...

Écrit par : Joël | 19/04/2014

Les commentaires sont fermés.