Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2014

Terre promise

Arrivée aéroport Ben Gourion. Navette pour hôtel Shamai Suites à Jérusalem. Première balade en vieille ville. Eglise arménienne en train de fermer. Les quatre synagogue séfarades sont fermées. On réalise qu'entre les fermetures à 16 heures et celles veille de shabbat et jour de shabbat, il va falloir jongler habilement pour visiter la ville.

c264bdd4-4120-11de-9700-5e0c355eba00.jpgEglise du Saint Sépulcre.

Montée au Golgotha.

Grande ferveur dans tous les coins.

 

Queue pour entrer dans le tombeau. Des russes bruyants... puis soudain les grandes orgues et les arrivants à l'office qui évitent la queue sans vergogne et sans même se rappeler que les premiers seront les derniers.

P1040747%2520%255B640x480%255D.JPG

La nuit tombe, on fatigue et finalement on visite des tombeaux annexes dans l'église même... des cousins de Joseh d'Arimathie, paraît-il.

Des coptes en balade précédés de l'huissier qu gros bâton... Boum, boum...

P1040745%2520%255B640x480%255D.JPG

Les Séfarades constituent une branche du judaïsme qui suit le judaïsme liturgique espagnol et portugais (en particulier dans la prononciation des mots des prières). Le terme « Séfarade » désigne aussi souvent les Juifs non ashkénazes qui ont souvent adopté le rite séfarade au contact des Juifs issus de l'émigration consécutive à l'expulsion des Juifs d'Espagne.

15:41 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Photos étonnantes pour moi en tout cas!
Photos, vues et revues des centaines de fois sans neige… Avec cette couche de blanche, je ne sais pourquoi, il se dégage une impression que les choses pourraient être autrement de ce qu’on aime à nous faire croire!

Est-ce le froid mais devant le mur, il y a nettement moins de gens en train de se lamenter qu’à l’habitude.

Écrit par : Dan | 22/01/2014

Les commentaires sont fermés.