Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2014

Dôme du rocher...

P1040772+%255B640x480%255D.JPGDimanche. Rue de Jaffa. Le tram remarche pour se rendre à la porte de Damas, refaire un bout de la Via Dolorosa pour se rendre au Mur (je ne résiste pas au plaisir de remettre ma selfie à la kippa) et faire la queue pour monter au dôme du rocher ou Mont du temple ou encore Esplanade des mosquées, c'est selon.

Vue superbe. Le dôme payé par Hussein de Jordanie. Huit kilos d'or. Le prix d'un bel appartement vendu à London. Allah le méritait. Jérusalem aussi.

P1040824%2520%255B640x480%255D.JPG

P1040827%2520%255B640x480%255D.JPG

P1040829%2520%255B640x480%255D.JPG

 

Pas de visite des monuments. Les musulmans veillent. Ici pas d'intégristes juifs, lieu sacré, interdiction, du moins pas avant la construction du troisième temple... un de ces jours pensent ils.

Retour au mur. Les quatre synagogues sépharades. Personne ou presque. Bonne recommandation du Routard.

Porte de Sion.

Église de la dormition. Mosaïques au sol avec prophétes, signes du zodiac et évangélistes.

P1040833%2520%255B640x480%255D.JPG

Jean l’évangéliste (aigle), Joël le petit prophète, Daniel le grand prophète.

Tombeau de David. Peu de chance que ce soit le vrai. Pas mal de chapeaux et de papillotes.
Cénacle. Le lieu de la dernière cène, du dernier repas du Christ avec les apôtres (tableau par Léonard de Vinci). Ici, il y eu une mosquée et une synagogue. Très typique de cette ville étonnante.

Last_supper_copy_by_unknown_artist.jpg
Fallait-il aller à Yad Vashem le haut lieu de la Shoah et mémoire de l'Holocauste ? Forcément. En fait on connait tout de la montée de l'antisémitisme en Allemagne aux horreur des camps. Ici, il y a un peu plus, et toute une réflexion qui pose quelques petits problèmes... éthiques. J'y reviendrai sans doute. Mémorial des noms.

 

h-20-1405853-1233300890.jpg

 


Arrêt du tram au marché kurde haut en couleur, en odeurs et en saveurs. Ici, on est aussi en orient.

MahaneYehuda_2048.jpg

*Les "Quatre synagogues séfarades" forment un ensemble de quatre synagogues juxtaposées, construites à différentes époques pour les besoins de la communauté séfarade. Dans chaque synagogue les offices sont pratiqués selon un rite différent. Après la fermeture de la synagogue Ramban, ordonnée par le sultan ottoman Murad III en 1589, il n'existe plus de lieu de prière juif à Jérusalem, et les Juifs, dont beaucoup descendent d'immigrants provenant d'Espagne après leur expulsion en 1492, sont obligés de prier en privé dans leurs propres maisons.

17:39 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.