Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2013

Dico

51gJS3u0_AA300_.jpgDans son commentaire sur « Adieu Alain », mon commentateur attitré, aredius, parle du dictionnaire amoureux des dictionnaires de ce cher Alain Rey, notre maître à tous, nous les passionnés des mots. Je ne l’ai pas encore, mais cela ne saurait tarder, le premier avril approche.

C’est assez curieux cet enthousiasme pour les dicos alors qu’ils sont sans doute en voie de disparition pour cause de googlisation du monde des mots et la subséquente tabletisation des dicos.

La tablette est bien plus légère et peut contenir tous les dictionnaires, c’est un fait que le plus résistant aux technologies, le plus papivore des papys ronchons ne peut plus nier.

01-tablette-chrome-os.jpgPour contredire cette dernière affirmation, je me plonge presque chaque jour dans le dictionnaire historique d’Alain Rey avec joie, passion et enthousiasme.

Joie, latin gaudere qui a aussi donner jouir, jouissif, jouissance, réjouir, réjouissance et sans doute se gausser et la gaudriole. Un feu de joie, une fille de joie…

Passion, latin pati, passum souffrir. La passion du Christ est censée être une souffrance rédemptrice (chercher rédemption) pour tous les hommes passées et futurs. Soyons donc dépassionnés mais devons nous être enthousiastes ?

Enthousiasme vient du grec en, dans, et theos, dieu, le dieu à l’intérieur, l'inspiration du dieu de l’intérieur. Pour Rabelais c’est un transport, une exaltation du poète sous l'effet de l'inspiration. Au XVIIième, le mot prend d'ailleurs le sens de passion, exaltation poussant à agir avec joie. Pour Mme de Sévigné, c’est une admiration passionnée. On boucle.

Exaltation, action d’élever (exaltatio crucis – élever la croix), parfois synonyme d’enthousiasme. En psychiatrie il prend une signification pas toujours sympatoche.

Joie, Passion, Enthousiasme, Exaltation… Que voilà une belle famille de mots pour dissertations philosophiques passionnantes.

08:05 Publié dans Mots | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Quand les tablettes n'auront plus besoin de piles électriques, je prendrai peut-être (voyageant léger, je suis intéressé). Mais il m'arrive trop souvent de me trouver en panne de téléphone car je n'ai pas de chargeur sous la main (et chaque marque fait son trou bien à elle !).
Il est vrai que je consulte plus souvent le TLF que les trois volumes rouges de Rey.
J'ai aussi conservé le Robert méthodique que mon père avait offert à mon fils.

Écrit par : Aredius | 12/03/2013

Les commentaires sont fermés.