Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2012

Misère

Coluche lavait prévu... la gauche allait gagner en 2012. C’était en octobre 1979 (vers les 50 secondes). Misère. Un morceau de bravoure…

Une chose que Sarko avait promise et qu’il ne pourra achever, ce sont les différents droits opposables… caricaturés par un humoriste. Saurez-vous trouver lequel…

« Le droit opposable au logement, ça consiste pour un SDF, par exemple à Neuilly, qui cherche un toit et n’en trouve pas, à dire : “Application du droit opposable au logement !” Il va donc voir son avocat. Son avocat l’oriente vers une commission qui elle-même saisit un tribunal, et au bout de cinq ans, ce sans domicile fixe peut avoir un logement social à Gennevilliers ! »

…pause…

« Mais nous n’avions pas tout vu ! Il y a maintenant le droit opposable à l’accueil en crèche… C’est ce que propose Nicolas Sarkozy. Vous êtes parent, vous avez un enfant en bas âge… Ah il n’y a pas de place ! Qu’à cela ne tienne, droit opposable à la crèche ! Vous allez voir votre avocat qui saisit une commission, qui en appelle au tribunal… et, au bout de cinq ans, quand votre enfant est à l’école, vous pouvez le remettre à la crèche… »

…pause…

« Mais nous n’avions pas tout vu ! Il nous est proposé un droit opposable à l’accueil dans une maison de retraite… Vous avez une personne âgée dépendante, vous allez voir votre avocat, le même que vous aviez saisi quand vous étiez en crèche… Votre avocat saisit une commission, qui en appelle au tribunal… Et au bout de cinq ans, au paradis ou en enfer, vous recevez une invitation pour vous rendre à l’EHPAD.

09:23 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Belle occase pour revoir ça ...!
superbe !

Écrit par : jpv | 08/05/2012

Bravo Aredius. C'était bien lui.

Écrit par : Joël | 09/05/2012

Les commentaires sont fermés.