Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2007

Pouvoir d'achat

Le max de la simplicité volontaire (volontaire pas vraiment)... 

envoyé par Jean qui l'a trouvé sur 20 minutes.  Behal a réduit ses besoins...

"Behal explique quant à lui comment il fait face à la hausse des prix: «J'ai supprimé le portable et je m'en passe très bien depuis cinq ans. Je n'ai plus de voiture depuis 1999. Je n'ai pas la télévision. Je ne fume pas. Je n'achète plus du tout de CD et de DVD, je les emprunte. Aucun vêtement chez les marques, j'achète mes cuirs chez Emmaüs. Tous les éclairages sont en 7 watts, une seule pièce éclairée, celle dans laquelle je suis. J'ai supprimé le ballon d'eau chaude et je fais ma toilette à l'eau froide, comme chez mes parents, il y a 45 ans. Je ne bois que de l'eau du robinet, jamais d'eau minérale, j'ai supprimé, comme beaucoup, les cafés aux terrasses ou aux comptoirs. Je ne mange jamais de pain. (…) Un produit d'entretien pour tout. Je vide mes sacs aspirateur, un aspirateur qui a 25 ans. J'ai un compteur bleu, je ne fais mes lessives que durant les heures creuses 7 heures à 23 heures. Je marche beaucoup pour éviter les transports publics...»

aa1044a54f65538e1c10c2c589692d6a.gif

.

à propos de besoins...

La pyramide des besoins est une représentation de la théorie élaborée à partir des observations réalisées dans les années 1940 par le psychologue Abraham Maslow sur la motivation.

.

La pyramide est constituée de cinq niveaux. Nous recherchons d'abord, selon Maslow, à satisfaire chaque besoin d'un niveau donné avant de penser aux besoins situés au niveau immédiatement supérieur de la pyramide. 

Comme dit le Dalaï Lama: Quand on a décidé de supprimer le thé pour ne garder que l'eau chaude, au début c'est un peu difficile et puis on s'habitue. 

Bon, à partir du 2 janvier, c'est promis, je supprime le beurre sur les brioches. 

Commentaires

Tout dépend du niveau où se situe le fait d'avoir des Nike. Si c'est au niveau estime de soi, ça va ; si c'est au niveau survie, ça craint.
Il peut y avoir beaucoup de vanité et d'orgueil à ne boire que de l'eau chaude.
L'important, c'est de rester fidéle à ses propres valeurs.
Poncif absolu : on est riche de tout ce dont on n'a pas besoin.

Histoire courte :
Le riche : - Moi, j'ai une immense piscine privée !
L'enfant : - Et ben moi, j'ai la mer !

Écrit par : Dandylan | 29/12/2007

Réflexions ! réflexiions ! de quoi vais-je bien pouvoir me passer ?
Je ne sais pas, tout est nécessaire, rien n'es superflu et je ne mets pas de beurre sur les brioches, je mange du pain que je fais.
bon week-end . Bisous.

Écrit par : Lhuna/Angélique | 29/12/2007

"Il peut y avoir beaucoup de vanité et d'orgueil à ne boire que de l'eau chaude." Excellent Dan!

Lhuna, tu peux peut-être essayer sans farine... Je rigole... d'ailleurs je ne mange pas de brioche non plus, juste pain, beurre et confiture comme tout le monde.

Écrit par : Joël | 29/12/2007

Raccourci saisissant entre Behal et Maslow. Fallait oser!

Et les Nike pour la socialisation, pas mal non plus. Pour la sécurité aussi mais uniquement avec semelles antidérapantes. Pour l'accomplissement, je ne sais pas...

Écrit par : JPaul | 30/12/2007

Bonnes résolutions pour 2008... si la courbe de la consommation suit celle du pouvoir d'achat, on se passera et du thé et de l'eau chaude, un fond de verre d'eau municipale, pour les grands jours et le reste du temps, une bouffée d'air pollué ! Ceci dit je me suis passée d'internet pendant une semaine, c'est réalisable, mais le monastère cela va bien pour une petite cure seulement.
Merci pour les messages et bonne fin d'année dans la joie et la bonne humeur.

Écrit par : Fardoise | 30/12/2007

Je plaisantais moi aussi !
Entre temps j'ai trouvé une chose que je vais pouvoir supprimer pour améliorer mon pouvoir d'achat ! j'adore les fruits secs (tous) et il y en a en permanence un peu partout chez moi et mon fils et moi en mangeons pas mal au cours d'une journée ... alors ... réduction de consommation "plus qu'une sorte de fruits à la fois !". Il va râler le jeune !peut-être moi aussi ! si ça me met de mauvais poil je ferai comme avant, on ne vit qu'une fois !
J'arrête de te raconter ma vie ! tu as mieux à faire que d'écouter une prof un peu bavarde !
Bisous .

Écrit par : Lhuna/Angélique | 01/01/2008

Les commentaires sont fermés.