Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2019

Mort sur le Tibre

Il se passe pas mal de choses à Rome depuis le mois de mars 2018 mais les événements les plus étonnants ce sont bien les suicides du professeur Lo Coco et de son ami Fernando Aiuti.

Dimanche dernier, Francesco Lo Coco était au restaurant Cuccurucù* en famille quand il s’est levé de table en disant qu’il allait aux toilettes et il s’est jeté dans le Tibre depuis le pont della musica à deux pas du restaurant.

p5060191.jpg

Francesco Lo Coco, 63 ans, professeur d’hématologie était un scientifique éminent connu dans la monde entier pour avoir mis au point la première thérapie pour soigner la leucémie sans recourir à la chimio.

On ne connaît pas les raisons de son geste, il n’a pas laissé de message. On sait qu’il avait été très affecté par la mort de son ami le professeur Fernando Aiuti en janvier. Aiuti s’est jeté du quatrième étage de l’hopital Gemeli. C'était un homme politique et un spécialiste du sida, il s’est fait connaître par une photo ou il embrasse une femme séropositive lors d’un congrès sur la sida.

a18d7b1b09c7b8e43f401291330e7fb8.png

A ces suicides dans le milieu des mandarins de la médecine romaine on peut ajouter la mort en février du spécialiste du HIV Andrea De Luca. Les complotistes y voient la main du Big Pharma et ses milliards de dollars. Tout ceci devraient inspirer un écrivain de gialli (polars en italien).

* Les coqs italiens ne font pas cocorico mais cuccurucù ou chicchirichi d’où le nom de ce restaurant le long du Tibre et non loin du stade olympique. Les coq allemands font Kikeriki, les espagnols quiquiriqui, les japonais Kokekoko, les portugais Cocorococo etc... 

05:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)