Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2009

Bouteilles

Ca-vient.jpg

Navigation sur la rivière Olt en Roumanie près de Mercurea Ciuc

Ce pêcheur de bouteilles plastiques en Transsylvanie essaye de dégager la rivière pour que l'eau puisse s'écouler.  Les pollueurs ne seront sans doute pas poursuivis... Nous sommes dans la grande et moderne Europe.

09:24 Publié dans Rudologie | Lien permanent | Commentaires (1)

20/02/2009

Rudologie

Ca-vient.jpg

 

Désolé pour la photo peu ragoutante...

mais elle illustre bien l'article.

Je découvre la rudologie...

Une science de notre temps.

En fait je m’intéressais à la rudologie sans le savoir.

Comme dirait Vialatte, le rudologie date de la plus haute antiquité et même plus. Déjà dans sa caverne l’homme de cro, l’homme de ma, l’homme de Cromagnon, pon pon laissait des déchets. Très peu en comparaison de l’homme moderne, cela va de soi.

Ah oui, j'allais oublier, du latin rudus, décombres, la rudologie est l’étude des déchets.

Eh oui, la poubelle, est un bon moyen de mesurer le pouls de la société. (La poubelle ne date que du 19ième siècle, Eugène Poubelle (1831-1907), préfet de Paris, fut amené à prendre un arrêté en 1884 qui obligeait les propriétaires d'immeubles à mettre à disposition de leurs locataires des récipients communs, munis d'un couvercle et d'une capacité suffisante pour contenir les déchets ménagers.)

Plus près de nous entre 1985 et 1990, la société française avait quatre grandes catégories de poubelles :

  • Les poubelles de l’abondance pour les déchets des ploutocrates, les riches, ceux qui ne jettent que des Rolex usagées ou des bijoux dessertis.
  • Les poubelles du choix possible pour les déchets de la classe moyenne qui jette des choses moins fantaisistes, des Swatch qui ne marquent l'heure que deux fois par jour, des quolifichets achetés au souk de Marrakech...
  • les poubelles du nécessaire pour les déchets des HLM. Très riches en cartons d'emballage, pack de bières vides, jouets toc en plastoc et autres rogatons.
  • Enfin les poubelles de l’indispensable, les déchets des pauvres, assez proches des déchets que laissait Cromagnon. Peu de choses en somme.

Les déchets sont précieux pour révéler les comportements spatio-temporels d’une société donnée. Ainsi par exemple, rien qu’en examinant les ordures rejetées par une catégorie sociale, les rudologues peuvent apprendre qui travaille et à quel heure, qui fait la fête, en famille, qui partouze, qui chôme, qui se gave etc… Dans la poubelle on distingue aussi le rat de ville du rat des champs… Bref, la rudologie est devenue une branche importante de la sociologie. Et en ce moment les fours des incinérateurs à ordures du Sidefage ne fonctionnent pas à leur pleine capacité. On se demande bien pourquoi.

21:20 Publié dans Rudologie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : séguéla