Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2003

Homard

« La production a d'ailleurs été confiée à la productrice d'Un gars, une fille : Isabelle Camus, qui est aussi la fille de Jean-Claude Camus, le producteur des spectacles de Johnny... »

J’ai l’impression que ce genre de situation, que j’appellerais le syndrome Mazarine, se retrouve partout... fils de... fille de... acteur, journaliste, maire, député, écrivain, cinéaste, directeur… Si vous avez des exemples, envoyez les moi. Inutile de me citer les fils de Saddam... Eux, ils avaient bien réussis mais ensuite...

Ca-vient.jpg Le mot du jour : homard. Le homard est gaucher et donne de l'urticaire. On peut le promener en laisse avec une faveur bleue, comme Gérard de Nerval qui le préférait au chien parce qu'il n'aboie jamais, qu'il est très silencieux et qu'il connaît les profondeurs de l'Océan. (A.Vialatte)

 

 

15/04/2003

Hermétisme

Dire que, grâce à Pythagore, grand amateur de mystères et d'hérmétisme, on sait qu'un triangle rectangle qui a pour côté 3, 4 et 5 mètres a une surface de 6 m2 et qu'en plus, il y a 7 piliers à la Sagesse... on reste confondu par la beauté des mathématiques.

Comme me le faisait remarquer un lecteur chauve et assidu : "Il n'y a pas que Vialatte dans la vie, il y a aussi Desproges", Pierre de son prénom, qui dressait un portrait frappant de vérité des Suisses :

"Il existe quatre sortes de Suisses : les Suisses allemands, qui parlent allemand, les Suisses français, qui parlent français, les Suisses italiens, qui parlent avec les mains, et les Suisses romanches, qui feraient mieux de se taire. Je ne suis pas raciste, surtout depuis que je vis avec un Nègre, mais je serais extrêmement peiné si ma fille épousait un Romanche. En effet, les Romanches ne sont pas des gens comme nous. Je ne saurais dire pourquoi, ce sont là des choses que l'on sent. Ils ne sont pas comme nous. Dans ce cas, le mieux n'est-il pas de s'éviter ? c'est ce que je dis toujours : moins on fréquente les étrangers, moins on s'expose à leur xénophobie. c'est aussi valable pour les Romanches que pour les 78 (NDLR : une sorte de parisiens de proche banlieue)"

Le mot du jour: hermétisme vient du dieu grec HÉRMÈS, qu'on avait assimilé à Toth,
dieu égyptien de l'alchimie. (L'hermétisme désigne l'ensemble des doctrines alchimiques.)

 

10/04/2003

Inefable

Il neige sur Genève.

C’est bien beau de tenir un joueb mais que dire ? Fallait y penser avant, me direz-vous. Pourquoi ? On peut toujours penser en marchant et même en tapant sur un clavier. Le problème, c’est que tout a été dit, que tout est déjà posté sur un www quelque part… même la météo genevoise. Quant à la guerre, n'en parlons pas. Bon on peut toujours mettre un petit lien, par exemple sur www.rezo.net  un magnifique portail alternatif. Cette fin de semaine on descend dans les calanques . Peut-être que lundi j’aurais les idées plus claires… C'est pas sûr.

Le mot du jour : Ineffable, qu’on ne peut exprimer. Du latin fari, parler, dire, qui a donné fable et fatum (destin, ce qu'on peut raconter). Ineffable avait au départ un sens religieux et mystique. Dans l’Islam, Allah est souvent appelé l’Ineffable. Dans le langage courant si on dit de vous que vous êtes ineffable, donc indescriptible, ce n’est pas franchement un compliment.

Le mot joueb n'a aucune chance puisque les québécois utilisent blogue. Alors bloguons!

10:20 Publié dans Historique | Lien permanent | Commentaires (0)

09/04/2003

Robe

Allez donc faire un tour sur le blog du menteur : Si vous avez de bon yeux, il y a plein d'infos très intéressantes. Pour les amateurs de littérature qui n'ont pas de bons yeux mais qui ont un PC qui cause, allez impérativement faire un tour sur Storyvox . Vous y trouverez des textes classiques lus par d’excellents comédiens. Quand on pense que ces gens sont amateurs, cela vous réconcilie avec le genre humain.

Le mot du jour: Robe : Suggéré par mon ami Bernard qui, comme Souchon, a toujours aimé regarder sous les robes des filles. Vient du germanique pour butin, rapine. (dérober en français, to rob en anglais) en italien roba signifie marchandise. De butin, il s’est mis à désigner l’ensemble des vêtements (garde-robe) puis de longs vêtements unisexes et de métonymie en métonymie la robe des filles. Ceci en laissant en route, les hommes de robe (avocats, curés), la noblesse de robe, les gens un peu enrobés, les pommes de terre en robe des champs et même le boyau qui recouvre une andouille.

CF : Comme d'hab. Le dictionnaire historique d’Alain Rey. Faudra que j'explique métonymie.

13:45 Publié dans Historique | Lien permanent | Commentaires (0)

08/04/2003

éponyme

« Le temps perdu se rattrape toujours. Mais peut-on rattraper celui qu'on n'a pas perdu ? »  Questionnait déjà Alexandre Vialatte.

Une journée de printemps que l'on a pas perdu sous un tel soleil ne se ratrappe pas. C'est sûr. Il eut fallu perdre son lundi quelque part dans la campagne ou au jardin botanique, éventuellement au parc de la Tête d'Or, au bois de Vincennes. Que sais-je ?

Le produit Tartempion, développé par le groupe de développement éponyme .
Flaubert raconte la vie de madame Bovary, dans le roman éponyme.
Untel joue le rôle titre dans le film éponyme.
Mais qui est donc cet Éponyme ?
Donc, le mot du jour: éponyme , qui donne son nom à quelque chose où à quelqu'un.
(Charlton Helston joue Ben-Hur dans le film Ben-Hur)